précipitamment

précipitamment [ presipitamɑ̃ ] adv.
• 1508; de précipitant, p. prés. de précipiter
En grande hâte; avec précipitation. S'enfuir, déguerpir précipitamment. brusquement, fam. dare-dare. « L'homme, précipitamment, met l'arme sur l'épaule, et court frapper à un petit vasistas » (Romains). ⊗ CONTR. Lentement, posément.

précipitamment adverbe De façon précipitée, sans prendre le temps de réfléchir : Il dut précipitamment changer ses projets.précipitamment (synonymes) adverbe De façon précipitée, sans prendre le temps de réfléchir
Synonymes :
- hâtivement
Contraires :
- posément

précipitamment
adv. Avec précipitation.

⇒PRÉCIPITAMMENT, adv.
De manière précipitée, avec une hâte excessive. Synon. brusquement, hâtivement, prestement; anton. lentement, posément. Si tu étais obligé de partir précipitamment, il me semble que tu devrais déposer en la vérifiant ton argenterie chez M. Grand: Brohier n'est pas assez sûr (STAËL, Lettres jeun., 1791, p.451). Carlos rabat son chapeau et s'avance précipitamment vers elle (HUGO, Hernani, 1830, II, 2, p.37). Mon coeur a battu précipitamment pendant une grande demi-heure après que j'eus appris la nouvelle (GREEN, Journal, 1941, p.177).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: pre-, dep. 1740: pré-. Étymol. et Hist. 1489 (Lettres de Charles VIII, éd. P. Pélicier, t.2, p.383: s'il estoit si precipitamment contrainct à vendre sesdicts heritaiges). Dér., au moyen du suff. -ment2, du m. fr. précipitant (part. prés. adj. de précipiter) «pressant, hâtif, impatient, qui agit avec précipitation» (att. dep. 1492 et au XVIes., GDF., HUG.). Fréq. abs. littér.:690. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 1056, b) 1055; XXes.: a) 1017, b) 855.

précipitamment [pʀesipitamɑ̃] adv.
ÉTYM. 1508; précipitément XVIIe; de précipitant, p. prés. anciennt adjectivé de précipiter.
En grande hâte, d'une manière précipitée. Précipitation (avec). || S'enfuir, déloger précipitamment. Brusquement, dare-dare, vau-de-route (à vau-de-route, vx), vivement. || Se lever précipitamment. Prestement (→ Courir, cit. 4; 2. mule, cit. 1). || S'habiller précipitamment. Hâtivement (→ Aurore, cit. 8; juponner, cit.).Cela a été fait bien précipitamment. Boule (à boule vue, vx), courir (en courant), vite (à la va vite). || Il les forçait à modifier précipitamment leurs plans (→ Initiative, cit. 2).
0 Sentinelle ! Appelez-moi le sergent de garde ! L'homme, précipitamment, met l'arme sur l'épaule, et court frapper à un petit vasistas : — Sergent ! Sergent ! Venez tout de suite !
J. Romains, les Copains, V.
CONTR. Doucement, lentement, posément.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • precipitamment — Precipitamment. adv. Avec precipitation, à la haste. Courir precipitamment. il ne faut rien resoudre precipitamment …   Dictionnaire de l'Académie française

  • précipitamment — (pré si pi ta man) adv. Avec précipitation, à la hâte. •   Un mourant qui comptait plus de cent ans de vie, Se plaignait à la mort que précipitamment Elle le contraignait de partir tout à l heure, LA FONT. Fabl. VIII, 1. •   Cette impatience… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PRÉCIPITAMMENT — adv. Avec précipitation, à la hâte. Courir précipitamment. Il ne faut rien faire précipitamment …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRÉCIPITAMMENT — adv. Avec précipitation, à la hâte. Courir précipitamment. Il ne faut rien faire précipitamment …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • décamper — [ dekɑ̃pe ] v. intr. <conjug. : 1> • v. 1550; descamper 1516; de dé et camper 1 ♦ Vx ou plaisant Lever le camp. 2 ♦ S en aller précipitamment. ⇒ déguerpir, s enfuir, fuir, se sauver (cf. Ficher le camp). Les squatteurs ont décampé pendant… …   Encyclopédie Universelle

  • débouler — [ debule ] v. intr. <conjug. : 1> • 1793 « déguerpir »; de dé et boule 1 ♦ Tomber en roulant sur soi. La voiture a déboulé dans le ravin. « Les ordures déboulèrent de la boîte métallique et churent en trombe dans la poubelle » (Queneau). 2… …   Encyclopédie Universelle

  • déguerpir — [ degɛrpir ] v. <conjug. : 2> • déb. XIIe; de dé et a. fr. guerpir, frq. °werpon « jeter » 1 ♦ V. tr. Dr. anc. Abandonner la propriété, la possession de (un immeuble) pour se soustraire à une servitude. ⇒ délaisser. Déguerpir un héritage. 2 …   Encyclopédie Universelle

  • vite — [ vit ] adj. et adv. • mil. XIII e; viste mil. XIIe; « prompt, hâtif » en a. fr.; o. i., probablt rad. expressif I ♦ Adj. (vx après le XVIIe; repris fin XIXe) Sport ou littér. Rapide. Le coureur le plus vite. « C est un mouvement qui est vite ou… …   Encyclopédie Universelle

  • posément — [ pozemɑ̃ ] adv. • XVe; de posé ♦ Calmement. Parler, lire posément. ⇒ doucement, lentement. « Il devint calme, expliqua tout fort posément » (Balzac). ⊗ CONTR. Brusquement, étourdiment, précipitamment. ● posément adverbe De façon tranquille, sans …   Encyclopédie Universelle

  • courir — [ kurir ] v. <conjug. : 11> • curir 1080; a remplacé l a. fr. courre, lat. currere → courre I ♦ V. intr. A ♦ (Êtres animés) 1 ♦ Aller, se déplacer rapidement par une suite d élans, en reposant alternativement le corps sur l une puis l autre …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.